Réussir le toilettage de son chien | 5 étapes importantes

Vous souhaitez laver votre chien mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Cet article vous dit pourquoi l’hygiène de votre chien est importante et vous donne toutes les astuces pour un toilettage réussi. Du bain à la coupe de poils, en passant par le séchage et le brossage, vous saurez tout sur le toilettage canin !


toiletage réussi, laver son chien en 5 étapes

Pourquoi laver son chien et à quelle fréquence ?

L’hygiène de son chien est importante pour plusieurs raisons que nous allons vous exposer.


Pour éviter les problèmes de santé

Il est essentiel de toiletter son chien pour qu’il reste propre et en bonne santé. Si vous n’avez pas le budget pour amener votre toutou chez un professionnel, n’hésitez pas à le faire vous-même. Cela permettra à votre animal d’éviter les mauvaises odeurs, d’avoir la peau sèche (ce qui engendre des pellicules et des démangeaisons) ou d’être envahi par les parasites. Une mauvaise hygiène risque d’engendrer des gingivites ou des otites à votre chien.


Un animal qui n’est pas toiletté peut également être gêné par des poils trop longs qui tombent sur ses yeux. S’il ne parvient pas à distinguer ce qui l’entoure, votre chien pourrait se blesser durant vos sorties quotidiennes. Toiletter votre toutou est aussi un très bon moyen pour détecter des problèmes de peau ou même des blessures.


brosser son jack russel

Pour assurer son bien-être

Il est également important de laver régulièrement votre chien pour assurer son bien-être. Comme les humains, les animaux aiment être propres pour se sentir bien. La fréquence de toilettage dépend exclusivement du type de poil de votre animal.

  • Les chiens à poils mi-longs et longs doivent être toilettés tous les deux à trois mois.

  • Les chiens à poils durs et à poils courts n'auront besoin que de deux ou trois toilettages par an.


Il n’est pas nécessaire d’opter pour une coupe plus courte l’été. Un poil bien entretenu est un poil sans nœuds et aéré, qui permet une bonne circulation de l’air dans ce dernier et donc au chien de réguler correctement sa température corporelle. En revanche, si pour une question d’entretien et de praticité, vous souhaitez une coupe plus courte, n’hésitez pas à en parler à votre toiletteur qui saura vous orienter vers la coupe la plus adaptée à votre chien. Il faudra cependant prendre en compte que certaines races ne se tondent pas. C’est le cas, par exemple, du Spitz, du Husky ou encore du Cavalier King Charles, ainsi que toute race à poils courts.


spitz venant d'être toiletté avec un peigne et un ciseau à bout rond

En hiver, un poil noué ou avec trop de bourré conduit à une peau qui ne peut respirer et qui va garder l’humidité de la pluie, ce qui peut engendrer des problèmes de peau comme le Hot Spot. N’oubliez pas de le brosser régulièrement. Et n’hésitez pas à couvrir votre petit chien avec des vêtements adaptés pour le protéger du froid.


Pour développer sa sociabilisation

En lavant vous-même votre chien, vous l’habituerez à être manipulé, ce qui le sociabilisera lors de ses visites chez le vétérinaire. De plus, toiletter son animal a une dimension éducative puisque vous êtes un référent de confiance pour votre chien. Il se laissera donc plus facilement guider grâce à cela et quelques caresses, friandises ou encore un tapis de léchage !


cavalier king charles en plein toilettage qui sèche avec une serviette

Quelles sont les 5 étapes d’un bon toilettage pour chien ?

Tout toilettage réussi doit respecter certaines étapes :


1. Le brossage avant le bain

Avant de faire prendre un bain à votre chien, vous devez effectuer un brossage complet de son cou à sa queue. La première étape du brossage, c’est d’appliquer un spray démêlant partout sur la fourrure qui va permettre de protéger le poil contre la casse, de l’hydrater et de faciliter le démêlage des nœuds. (NB : un bon démêlant fait glisser le nœud.)


brossage complet du chien avant lavage

2. Le bain

Pour l’étape du bain, assurez-vous de procéder dans l’ordre :

  • préparer le shampoing et les serviettes à proximité ;

  • mettre de préférence une surface antidérapante au fond de votre baignoire, pour éviter que votre chien ne glisse ;

  • remplir la baignoire d’eau tiède (si vous n’avez qu’une douche, passez directement à l’étape suivante) ;

  • mouiller son chien avec le pommeau de douche ;

  • appliquer le shampoing sur l’ensemble de son corps, de son cou à ses pattes ;

  • le rincer abondamment afin de retirer toute trace de savon jusqu'à ce que l'eau devienne limpide.

  • renouveler la dernière étape avec l’après-shampoing cette fois ci.

Essayez d’adopter des mouvements doux et évitez que le shampoing ne pénètre dans ses yeux ou ses oreilles. Votre animal est calme et se laisse manipuler facilement ? N’hésitez pas à le féliciter et à lui donner une friandise après le bain pour le récompenser de ses efforts.


petit chien dans le bain avec du shampoing pour chien

Il est important d’appliquer régulièrement un après-shampoing lorsque vous lavez votre chien. Ce dernier va offrir une hydratation intense de la peau et du poil de votre Loulou, ainsi il permettra une bonne régulation du sébum, produire moins de pellicules et de démangeaisons, car la peau sera correctement hydratée. Cela facilite également l’entretien et le démêlage, car un poil hydraté est un poil souple qui s’emmêle peu !


3. Le séchage

Laissez votre chien dans la baignoire et séchez-le avec une serviette. Toutefois, il est bon de savoir que frotter le poil sur un chien à poils longs risque de créer des nœuds. Il sera préférable dans ce cas de faire plutôt une légère pression comme pour éponger.

Pour un séchage plus complet, vous pouvez utiliser un sèche-cheveux à condition de le mettre en position de force et de chaleur minimales. Pour ne pas effrayer votre toutou, habituez-le au bruit du sèche-cheveux en l'approchant doucement.


jack russel en train de sécher avec une serviette et se fait sécher les poils au sèche cheveux

Lorsque vous approchez sa tête n’hésitez pas à prendre en main son oreille et à tenir le conduit auditif. Cela apaisera le bruit et le chien ne recevra pas d’air à l’intérieur, ce qui peut être désagréable pour certain. Faites des allers-retours rapides le long de son pelage afin de ne pas blesser votre animal. Vous pouvez aussi faire l'acquisition d'un sèche-cheveux pour chien (pulseur) afin d'éviter certains désagréments.


chien mouillé qui se fait sécher les poils au pulseur après le bain

4. La coupe des poils

Tous les chiens ne sont pas concernés par la coupe des poils. Les Épagneuls, les Caniches, les Colleys, les Pékinois ou les Chowchows ont besoin qu'on entretienne régulièrement leur pelage, contrairement aux toutous à poils courts. Il faut que les poils de votre chien soient complètement secs avant de commencer la coupe. Ensuite, il est conseillé de maintenir votre chien avec une laisse en passant votre main sous son ventre afin d'éviter qu'il ne bouge.


petit chien sec se fait couper les poils du museau au ciseau

Comme expliqué précédemment, il faut éviter de tondre un chien à double poil : c’est-à-dire qui produit de la bourre, comme le Chowchow, le Pékinois, le Berger Australien, le Husky, le Spitz. Un bon bain et débourrage, ainsi qu’une légère coupe au niveau des extrémités pour éviter que le poil ne tombe par terre, suffiront. On peut également s’équiper d’une petite tondeuse pour tondre entre les coussinets et pouvoir repérer facilement si le chien s’y coince quelque chose. Une tonte pourrait entraîner une mauvaise repousse du poil, comme un poil épais, très serré avec une texture rêche, difficile à démêler, ou dans le pire des cas : une alopécie, qui entrainerait la chute totale du poil et le chien se retrouverait à nu.


chien schnauzer se fait tondre les poils après le séchage

Pour les chiens de race Bichon, Caniche, Coton de Tuléar, Shih Tzu ou encore Lhassa Apso, vous pouvez procéder à une tonte. Pour cela, n'hésitez pas à investir dans une tondeuse professionnelle qui est beaucoup plus puissante et silencieuse qu'une tondeuse traditionnelle. Après avoir brossé votre chien, faites glisser la tondeuse du haut vers le bas, dans le sens du poil, en commençant par la tête avant de descendre sur le dos, les flancs, la gorge, le poitrail et les pattes. Pour les zones sensibles, telles que les oreilles, le contour des yeux et les coussinets, privilégiez l'utilisation de ciseaux à bouts ronds.


5. Les soins

Il ne reste plus qu'une dernière étape afin que votre toilettage soit réussi : les soins. Procédez donc au :

  • nettoyage des yeux avec un produit adapté ;

  • nettoyage des oreilles avec une solution lavante ;

  • brossage de dents avec un dentifrice adéquat ;

  • coupe des griffes.


chien spitz se fait couper les griffe avec un coupe griffe pour chien

Une fois le toilettage terminé, vous pouvez récompenser votre chien par une balade vraiment méritée. Vous n'avez plus qu'à lui mettre son collier personnalisé ou son harnais et à partir tous les deux en promenade !


Bonus : autres conseils pour un toilettage réussi à la maison

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour que le toilettage de votre chien se déroule à merveille, voici quelques conseils bonus :

  • habituez votre animal de compagnie au toilettage dès son plus jeune âge ;

  • récompensez-le pour son calme et sa patience à l'aide de caresses et de friandises ;

  • contrôlez la température de son bain qui doit être comprise entre 35 et 38 degrés.

  • Pour le chien à poil court, il sera préférable d’utiliser une brosse à picots en gomme ou caoutchouc.

  • Pour n’importe quelle race, il vaut mieux éviter la brosse à dents triangulaires qui va en réalité couper, arracher et casser le poil et ainsi créer des irritations.

chien corgis se fait laver dans la baignoire

Enfin, comme dans le choix des cosmétiques pour humains, il faut être rigoureux lorsque l’on choisit ses produits de toilettage ! Préférez des compositions d’ingrédients simples, sains et naturels. Le plus important étant de prendre des produits sans pictogrammes à l’arrière des emballages qui démontrent la contenance de produits toxiques et polluants pour l’environnement​.


Combien coûte un toilettage canin en institut ?

Le prix d'un toilettage canin dépend de certains critères relatifs à l'animal :

  • sa race ;

  • sa taille ;

  • son poil (long, ras).

Il est à noter que la situation géographique du toiletteur peut avoir un impact significatif sur le prix de la prestation.

Le toilettage professionnel coûte en moyenne :

  • entre 35 et 45 euros pour un petit chien ;

  • entre 45 et 55 euros pour un chien moyen ;

  • entre 58 et 65 euros pour un grand chien.

Il comprend un bain, un séchage, une coupe des ongles et un nettoyage des oreilles.



chien corgis tout propre qui se fait brosser par sa maitresse

Vous connaissez maintenant toutes les astuces pour réaliser un toilettage parfait ! Vous souhaitez offrir un cadeau original à votre boule de poils préférée pour la remercier de sa patience lors du toilettage ? En vous rendant sur la boutique d'Arizona Hotdogs, vous aurez la possibilité de trouver des accessoires personnalisés pour votre chien et de nombreux conseils.



boutique d'accessoires pour chien